...
 
Une petite soirée de bonheur dans la tourmente ft Moana

Partagez | .
avatar
Kessy Y. Berkelay
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : Twixie
► Mes messages : 53
► Mon collier d'hibiscus : 2193
► Ma date d'inscription : 28/07/2018
► Mon métier : Propriétaire d'un bar et d'un club de surf sur la plage
le petit mot doux de Kessy Y. Berkelay qui boit son thé le Mar 14 Aoû - 10:55 ► réponds-lui !


Moana & Kessy- Une petite soirée de bonheur dans la tourmenteLes secondes devenaient des heures. Les heures des journées. Et ainsi de suite. La vie était devenue un vrai calvaire. Il était vraiment au bout du rouleau. C’était encore pire depuis que Zoé était réapparue. Elle était revenue comme une bombe dans sa vie. Jusque là, il avait accepté son sort. Il avait accepté que son coeur soit mort, qu’il était un condamné à mort sur le peloton d’exécution. Mais, voilà qu’elle était revenue. Son coeur n’avait pas changé, il était mort. C’était tout le reste. Sa tête. Son corps. Tout était encore amoureux de Zoé. Et il avait suffi d’un regard pour qu’il espère ne pas être mort. A tord. La chute n’en avait été que plus dur. Son coeur était toujours sombre, mort. Il fallait se rendre à l’évidence. Même pas Zoé, ni ses enfants n’arriveraient à l’aider...A le ramener à la vie. S’il devait mourir, ou plutôt attendre la mort, vu que son âme avait déjà pris la poudre d’escampette. Ouai, c’était ça la bonne solution. S’amuser. S’occuper de son bar, de son école de surf. Comme ce soir. Dans son bar, la fête battait son plein.Comme tous les soirs. Il n’était pas de service. Ce soir, il était juste le patron. Il pouvait boire. Se saouler. Draguer ou se faire draguer. On déposait un verre de whisky devant lui, sans qu’il est besoin de demander. Un verre. Deux verres. Il y avait bien longtemps qu’il avait abandonné le comptage. S’amuser. Les femmes passaient et repassaient à côté de lui. En même temps, il n’était pas si mal. Il avait son propre bar. Il avait été champion de surf et connu sur l’île. Pourtant, lui, il avait juste envie de boire. De profiter du moment, de regarder les gens continuaient leur vie comme si le monde n’avait pas arrêté de tourner.  Alors, il reprit un verre. Laissant le liquide lui réchauffer le corps. « Est-ce que je peux m’asseoir ? » Il avait fermé les yeux quelques secondes. Et voilà, qu’une femme revenait à la charge. Est-ce que c’était devenu ça, sa vie ? Etre un bout de viande pour les touristes. Elles s’amusent à Hawai avec un inconnu avant de retourner à sa vie. C’était même très souvent des femmes mariées. Il aurait pu lui dire de partir. Qu’il était un homme bien. Qu’il n’était pas le genre à être l’amant. Qu’il avait été fiancé à la plus belle femme de l’île et qu’aujourd’hui, il était un zombie. Mais, il ne dit rien. Il la laissa s’installer, car à quoi bon, être un mec bien, lorsqu’on est mort de l’intérieur. Que notre âme a disparu en même temps que notre famille. Pour être honnête, il n’avait rien écouté. « Ecoute, je suis désolé mais j’ai rien écouté. Tu devais reprendre ta fausse paire et retourner sur le continent avec ton mari et tes douze enfants. » Aie. Il était de mauvaises humeurs. C’était la faute de Zoé. Depuis qu’elle avait repointé son nez, il était le pire des cons. Il se leva, attrapa une bouteille de Tequila et s’en alla vers la plage. Là, où personne ne pourrait le faire chier. Il s’installa sur le sable, laissant son regard se perdre dans l’océan. Un endroit où il était en paix. Indomptable. Il laissa le temps s’écouler. Perdu dans le néant. Sans réfléchir. Lorsqu’il entendit quelqu’un venir s’asseoir à côté de lui. « Je déconseille de venir s’asseoir à côté du grand méchant loup. Il parait qu’il mort. » dit-il en portant la bouteille à ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moana Turner
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : maddy
► Mes messages : 55
► Mon collier d'hibiscus : 2154
► Ma date d'inscription : 29/07/2018
► Mon métier : Serveuse
le petit mot doux de Moana Turner qui boit son thé le Mar 14 Aoû - 12:19 ► réponds-lui !


Moana & Kessy-


Je me demandais ce que je faisais là ce soir, une amie m'avait dit qu'il y avait une soirée et donc qu'après toutes ses années, j'avais aussi le droit de m'amuser et surtout de profiter de la vie. Me voilà donc dans ce club, c'est vrai que ça faisait beaucoup de bien de s'amuser un peu, ne pas se poser de questions et surtout ne pas avoir peur qu'on vienne me chercher, pour me ramener en Russie. Non maintenant j'allais m'amuser et ma nouvelle vie avait commencé depuis que j'avais posé à nouveau un pied ici, sur cette magnifique petite île de rêve. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été dans un tel endroit, enfin en Russie j'y allais de temps en temps, mais je n'avais pas le temps d'y rester longtemps ou encore les hommes de mon père venaient très vite me chercher, pour me raccompagner chez moi. Ce soir j'allais m'amuser et ça commençait avec un premier verre et pour rappeler de bon souvenirs, un bon cocktail à base de vodka, il n'y avait que ça qui me manquait de la Russie. Mon verre à la main je laissais la soirée se passait tranquillement, mon amie partait tout de suite s'amuser sur la piste de danse ce qui arrivait à me faire sourire. Je restais plusieurs minutes à m'amuser de la situation alors que j'allais ensuite sur la piste de danse pour rejoindre mon amie et je commençais à danser, ça faisait tellement de bien de se lâcher et surtout de ne penser à plus rien.

Je ne faisais même pas attention à l'heure qu'il était s, surement tard et mon amie avait rejoint un homme, je levais les yeux en l'à laissant s'amuser. Moi se n'était vraiment pas ce qui m'intéressait pour le moment. Je ne croyais plus de tout en l'amour, donc je ne laisserais aucun homme s'amuser à me draguer , en tout cas pas dans une boite de nuit en tout cas. Je retournais au bar pour aller me chercher un verre, je ne comptais même plus combien j'en avais bu. Un homme venait me faire du rentre , mais tout de suite je lui faisais comprendre d'aller voir ailleurs , car je n'étais pas du tout intéresser. Heureusement pour moi il finissait par me laisser tranquille, enfin pour être sûr je décidais de m'en aller quand je voyais cet homme s'en allé sur un air vraiment énervé, pour une fois que je voyais un homme refusé les avances d'une femme. Mais il faisait tomber son porte-feuille , je le récupérais en me dirigeant vers la plage pour le rejoindre. Je venais m'asseoir près de lui et sa remarque me faisait sourire. "J'ai connu bien pire qu'un grand méchant loup qui mort." Je venais déposer le porte feuille devant lui et je portais mon verre à mes lèvres en regardant la mer. Qu'est-ce que c'était apaisant. " Et pourquoi le grand méchant loup est-il de mauvaise humeur? "
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Petite culotte
» Une masure à l'orée des bois
» une petite soirée tot
» Un marin allemand dans la tourmente.
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010