...
 
angel & eden❊ parce notre amour n'est peut-être pas mort

Partagez | .
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
Angel J. Kennedy
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mes messages : 64
► Mon collier d'hibiscus : 1981
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : institutrice en maternelle
le petit mot doux de Angel J. Kennedy qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 3:46 ► réponds-lui !

Depuis deux mois, Angel avait été quitté par Eden, elle était tellement triste de cette situation. Elle n’avait pas cherché à le joindre. Elle avait été forte, mais deux semaines après elle avait été voir le médecin pour une visite de contrôle. Elle avait appris par surprise qu’elle était enceinte de lui, pour elle, il s’agissait d’un bébé miracle. Elle avait mis du temps à accepter cette nouvelle, non pas qu’elle ne voulait pas de cet enfant, mais elle devait apprendre à vivre sans cet homme qui prenait une place énorme dans sa vie. Elle devait apprendre à gérer des gestes du quotidien sans lui, elle devait devenir indépendante. Elle était maintenant célibataire et enceinte d’Eden, elle avait eu envie de partager son bonheur, mais comment faire pour le prévenir comme il allait sûrement lui raccrocher au nez. Angie avait décidé de prendre sur elle et d’aller à la caserne, c’était une idée improbable pour elle. Hélas, c’était l’unique endroit où elle savait qu’elle pouvait le trouver, elle était dans leur appartement à la recherche d’une excuse valable pour y aller. Elle était en train de faire le ménage dans la chambre d’amis où Eden dormait les derniers temps de leur « vie de couple ». Elle trouva une photo d’eux et de Puppy le boxer qu’elle lui avait offert pour son anniversaire. Elle se mit à pleurer et elle se dit qu’elle avait qu’à aller les voir pour prendre de leurs nouvelles.

Elle alla dans sa chambre où elle enfila une robe légère un peu plus ample que d’habitude. Elle avait pris un peu de ventre depuis la dernière fois qu’elle s’était regardée dans la glace. Elle était bientôt à cinq mois de grossesse. Elle n’avait pas encore eu son échographie de contrôle, elle pensait qu’elle allait demander à Eden de l’accompagner après tout, c’était aussi son enfant. Quand elle sortit de sa chambre, elle était à la recherche de Nala qui s’était encore cachée dans une des quatre chambres. Elle essaya de l’attacher pour partir en direction de la caserne, la jeune chienne en faisait qu’à sa tête comme toujours. Après dix minutes, Nala décida d’obéir à sa maîtresse, elles partirent enfin en direction du Nord de la ville.

Après un long moment de marche, Angie arriva devant l’objet de ses plus grandes peurs. Elle devait affronter ses peurs pour vivre plus sereinement. Elle était un peu éloignée, car elle n’osait pas adresser la parole aux collègues de son ex compagnon. Elle était en d’observer les pompiers quand elle sentit une présence contre elle. Elle vit Puppy qui commençait à lui dire des fêtes, elle le caressa et lui dit : « Bonjour mon beau, oui moi aussi, je suis contente de te revoir. Nala l’est aussi. ». Elle se baissa et prit sa jeune chienne dans les bras et s’assit pour mieux, Puppy elle avait des légères douleurs au niveau du bas de son dos, mais la douleur de la séparation était encore plus intense pour elle. Elle cherchait du regard Eden, mais il n’était pas dans son champ de vision.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden S. Hunt
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : DacinaMoe
► Mes messages : 46
► Mon collier d'hibiscus : 1782
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : Pompier
le petit mot doux de Eden S. Hunt qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 4:17 ► réponds-lui !

J’étais dans la salle de repos, à dormir, alors que je rentrais à peine d’un exercice de feu. Cela fait deux mois que je n’ai pas eu de nouvelle de Angel et je fais avec, j’ai rompu après tout, même si c’est dur pour moi, même si je n’arrive pas à l’oublier, je dois faire avec. Je ne pouvais plus vivre avec de telles souffrances de vie. J’étais bien maintenant, malgré le manque d’elle. Mais au moins je ne souffre plus. Puppy avait cette fâcheuse mani de toujours être à mes pieds quand je venais à la caserne. Il est devenu l’emblème de la place depuis 9 ans. Il est un cadeau d’anniversaire offert par Angel. C’est lui qui me permet de survivre en ce moment, parce qu’il avait une partie d’elle en lui. De façon générale, il ne me quittait jamais, mais là, il quitta le lit pour quitter la pièce en trottinant. Mais que lui arrive-t-il? Il faisait ça les weekends quand je le ramenais à l’appartement avec moi, mais uniquement avec Nala et Angel. Angel! Je soupire et je m’assois sur le lit de fortune et me frotte le visage et masse mon cou, la fatigue de ses 36 dernières heures sans avoir fermé l’œil une seule fois. Si Angel apprenait ce que je venais de vivre, elle me ferait son sermon et me tuerait. Façon de parler bien sur. Mais bon, nous sommes plus ensemble, je peux enfin me laisser aller. J’avais un bandage à la main gauche, en espérant que le feu qui y a pris, ne laissera pas de séquelles de brulure au 3e degré. La voix de Angel me confirma son emplacement ici. Je me lève donc, me passe de l’eau sur le visage et je me regarde dans le miroir. Et merde, j’étais cerné jusqu’aux dents… Je soupire et je rejoins mon chien à l’entrée de la caserne. Puppy aux pieds, mon beau. Le voilà à trottiner vers moi. Je le prends par le collier et je fixe Angel. Bonjour Angel. Et voilà Nala a s’asseoir près de sa maitresse. Ce chiot, ne m’a jamais vraiment aimé. Je lui ai offert pour notre dernier anniversaire, mais c’était mon cadeau de fête pour elle. Je reste à 3 mètres d’elle. Qu’es-tu venu faire ici? Je croyais que… tu ne voulais jamais venir ici. Je ne cachais même pas le bandage frais de ma brulure à la main, le feu ne m'avait pas manqué, oh ça non. Je voulais qu'elle le voit parfaitement. Je caresse la tête de Puppy avec cette main.

_________________

Il est ou le bonheur ?

J'ai fais l'amour, j'ai fait la manche. J'attendais d'être heureux. J'ai fait le con c'est vrai, j'ai fait la fête, je croyais être heureux. Un dimanche au soir dans la flotte, comme un con dans son bain, mais essayant de le noyer comme il flotte, ce pu**n de chagrin... Il est où le bonheur? 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel J. Kennedy
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mes messages : 64
► Mon collier d'hibiscus : 1981
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : institutrice en maternelle
le petit mot doux de Angel J. Kennedy qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 4:40 ► réponds-lui !

Angel était assise, on ne pouvait pas qu’elle était enceinte de presque cinq petits mois. Elle était en train de regarder autour d’elle. Elle aperçut Eden qui était vraiment fatigué, il n’avait pas dû beaucoup dormir. Elle remarqua sa blessure, elle ne disait rien pour le moment. Angie avait une boule au niveau de la gorge, elle n’osait pas lui dire pour tout. Elle observait Eden et Puppy, ils étaient toujours inséparables. Elle esquissa un sourire, elle savait qu’elle avait fait des efforts. Elle avait eu beaucoup de tort dans cette histoire. Elle n’avait envie de remettre une couche sur sa culpabilité. Elle lâcha Nala qui s’empressa d’aller s’amuser avec Puppy, Eden pensait que sa chienne ne l’aimait pas. Elle passa une main dans ses longs cheveux blonds, lui fit une place sur le banc où elle se trouvait. Elle espérait qu’il allait accepter l’invitation. Elle oscillait entre la fatigue de l’homme qu’elle aimait et son bandage. Elle était inquiète pour lui, mais ne voulait pas non plus l’étouffer comme elle le faisait par le passé. Elle prit une longue inspiration et elle lui dit : « Bonjour Eden… Je suis venue ici pour te dire quelque chose… Si tu veux bien t’asseoir, c’est très important… ». Elle ne savait pas comment lui dire cette nouvelle qui était tellement importante pour le reste de tout le reste de leurs vies. Elle ne lâchait pas son regard du bandage, elle avait qu’une envie regardée cette blessure. Puis, elle observait les deux chiens qui étaient toujours aussi complices que par le passé. Elle attendait une réponse de la part du jeune homme qui était vraiment fatigué, elle était vraiment inquiète de le voir si mal en point.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden S. Hunt
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : DacinaMoe
► Mes messages : 46
► Mon collier d'hibiscus : 1782
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : Pompier
le petit mot doux de Eden S. Hunt qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 4:58 ► réponds-lui !


J’hésitais à venir m’asseoir, mais je le fis, après réflexion de 3 interminable longues minutes. Je fais le geste de ma main, de rester là à Puppy, ce qu’il fit et continua de lécher la tête de Nala. Je viens me poser à ses cotés. Qu’est-ce qu’il y avait de si important à me dire? Des bêtises encore, comme ci j’avais envie de parler, mais pas du tout. Je suis fatigué et ma main est en douleur constante. Je m’assois à l’autre bout du banc. Vas y parles…. Je pris une pose avant de poursuivre. De ma main blessé je me frotte de nouveau la nuque, pour me masser. Je n’osais même pas la regarder dans les yeux. J’avais cette rancune envers elle, mon cœur était brisé en mille morceaux et elle osait venir me voir pour me dire quelque chose d’important. Qu’est-ce qu’il pourrait y avoir plus d’important pour elle que de vouloir me récupérer? ...Je ne vois pas ce que ça changera de parler, mais essaie toujours… Si c’est pour qu’on se réconcilie et qu’on revienne ensemble, c’est non d’avance. Tu vas pouvoir t’en aller, merci. Je me lève du banc dans le but de m’en retourner. Puppy était aux aguets alors qu'il m'avait vu me lever et pret à me suivre.

_________________

Il est ou le bonheur ?

J'ai fais l'amour, j'ai fait la manche. J'attendais d'être heureux. J'ai fait le con c'est vrai, j'ai fait la fête, je croyais être heureux. Un dimanche au soir dans la flotte, comme un con dans son bain, mais essayant de le noyer comme il flotte, ce pu**n de chagrin... Il est où le bonheur? 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel J. Kennedy
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mes messages : 64
► Mon collier d'hibiscus : 1981
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : institutrice en maternelle
le petit mot doux de Angel J. Kennedy qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 5:23 ► réponds-lui !

Angie se levait lentement et elle commença à s’étirer, elle avait de plus en plus de mal le faire. Elle sentait qu’elle devait lui dire, mais comment lui dire. Elle allait sans doute, la traiter de folle, mais le bébé était bel et bien là dans son ventre depuis presque cinq mois. Elle savait qu’elle ne devait pas lui dire comme ça. Elle ne voulait pas d’une réconciliation pour le moment, elle avait envie juste envie de lui annoncer la nouvelle. Puppy quant à lui était toujours en train de lécher la tête de Nala, ils étaient en manque l’un de l’autre comme elle l’était de l’homme de sa vie et du père de son enfant. Elle caressait la tête de Puppy, puis elle regardait Eden : « Pour ce que je dois te dire, je préfère que tu sois assis s’il te plaît. J’ai pris sur moi venir ici, alors poses toi à côté de moi. C’est assez compliqué pour moi… Tu as l’air bien fatigué Eden, tu sais ce que je pense de ça… Et tu t’es fait quoi à la main ? Ne dis-moi pas que tu t’es encore brûlé ... ». Elle soupirait de plus belle, elle sentait que la boule qu’elle avait au niveau de sa gorge était en train de grossir. Elle n’avait qu’une envie, c’était de fuir, mais elle ne devait pas. Elle allait devenir mère et elle ne pouvait plus vivre dans la peur et ne plus vivre dans la peur. Elle le regardait dans les yeux, il était toujours aussi beau malgré la fatigue qui se faisait paraître sur son visage. Angie aussi ne dormait pas vraiment, mais elle s’était qu’elle était en quête des coups de pied de l’enfant qu’elle portait. Elle s’imaginait avec Eden dans leur lit, lui la tête sur son ventre. Et qui était en train de la chatouiller, elle repensait aussi à ses souvenirs qui n’appartenait maintenant qu’au passé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden S. Hunt
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : DacinaMoe
► Mes messages : 46
► Mon collier d'hibiscus : 1782
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : Pompier
le petit mot doux de Eden S. Hunt qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 13:01 ► réponds-lui !


Je m’étais relevé du banc pour m’éloigner d’elle, mais figurativement elle voulait que je revienne auprès d’elle à ses côtés. Je lui ai dit que je ne voulais rien savoir de se retour, de cette possible envie qu’on se remet ensemble. Mais je reviens quand même m’asseoir à ses côtés, soupirant. Elle portait des vêtements plus amples que d’habitude, mais je ne relève pas la question. Je regarde mon bandage et puis je soupire à nouveau. Je rentre à peine de 36 heures de feu… j’ai pas dormi encore… J’ai refusé le repos, même si on m’a averti et ma main est allée directe dans le feu, j’en connais pas encore les dégâts. Je suis au repos pendant un mois… J’avais mes yeux fixés sur son ventre, c’est dur à remarquer vu les vêtements amples, mais je me doutais d’une chose. Et si c’est le cas, nous étions ensemble encore il y a deux mois… Et toi… comment tu vas? Je n’osais vraiment pas la regarder dans les yeux. C’était un signe que je m’en voulais et que j’avais du mal à ne plus l’avoir dans la peau, comme elle disait pour elle. Je l’aimais tellement, mais, elle m’en demandait trop. Ce mariage, c’est la seule chose que je ne peux pas lui offrir et elle c’est la chose qu’elle désir le plus au monde.

Je vois Puppy s’approche de Angel et venir lui renifler son ventre et ensuite poser sa tête sur son genou et la regarder et puis, pleurer comme un chiot. J’arque un sourcil. Puppy, reste tranquille. Il me regarda et puis regarde Angel, juste en bougeant ses yeux bleus sans bouger sa tête. J’adorais ce chien et dire qu’il me quittera bientôt, il a 9 ans en même temps. Si je suis chanceux, il sera avec moi encore deux ou trois ans.

_________________

Il est ou le bonheur ?

J'ai fais l'amour, j'ai fait la manche. J'attendais d'être heureux. J'ai fait le con c'est vrai, j'ai fait la fête, je croyais être heureux. Un dimanche au soir dans la flotte, comme un con dans son bain, mais essayant de le noyer comme il flotte, ce pu**n de chagrin... Il est où le bonheur? 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel J. Kennedy
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mes messages : 64
► Mon collier d'hibiscus : 1981
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : institutrice en maternelle
le petit mot doux de Angel J. Kennedy qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 13:54 ► réponds-lui !

Angel regardait celui qui n’était plus son homme depuis deux mois, deux mois qui étaient une éternité à ses yeux. Surtout depuis ce mois et demi où j’ai su que j’attendais son enfant, elle ne savait pas encore comment aborder le sujet de sa grossesse. Elle regardait son bandage, elle avait les yeux aux bords des larmes. Elle savait très bien qu’il ne dormait pas comme il devait le faire, mais elle ne voulait pas lui donner la leçon. Et quand il parlait sa blessure, elle le trouvait plus casse-cou que jamais, elle en avait gros sur le cœur. Elle soupira doucement et elle lui dit : « Il faut que tu prennes soin de toi, Eden … Tu sais que je n’aime pas les comportements à risque… ». Elle remarquait qu’il fixait son ventre. C’était le moment ou jamais de lui dire la vérité qu’elle connaissait depuis un moment déjà. Elle ne lui avait rien dit, car il aurait pensé que c’était juste pour le récupérer. Eden demandait de ses nouvelles, elle lui sourit : « Je vais bien merci… Eden voilà, je dois te dire que je suis enceinte de presque cinq mois… J’ai appris la grossesse peu de temps après ton départ… Comme on venait de se séparer, j’ai préféré attendre pour te le dire… Voilà pourquoi je suis venue te voir… J’avais besoin de t’en parler en face… J’ai surtout envie que tu puisses remplir ton rôle de père… Je sais que tu ne veux pas qu’on soit à nouveau ensemble vue mon comportement… Mais ce bébé est aussi le tien… ». Elle posa ses deux mains sur son ventre arrondi, elle assumait parfaitement sa grossesse qui était si tardive. Elle sourit quand Puppy reniflait son ventre, elle en avait les larmes aux yeux : « Laisses-le , il ne fait rien de mal au contraire, il lui dit bonjour à sa manière... ». Elle attendait une réaction de l’être qui comptait à part égale avec le petit être qui habitait son ventre. Elle n’attendait pas à une réconciliation, mais juste des gestes d’affection en direction de leur enfant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden S. Hunt
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : DacinaMoe
► Mes messages : 46
► Mon collier d'hibiscus : 1782
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : Pompier
le petit mot doux de Eden S. Hunt qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 14:51 ► réponds-lui !


Je me doutais que c’était ça et la voilà à me le confirmer. Pourquoi maintenant et pas il y a dix ans? On va avoir un bébé alors qu’on est même plus ensemble… Je me passe une main sur la nuque. Ça le fait exprès… t’as un bébé au mauvais moment… t’inquiètes pas, je serais là pour lui, même si se sera que les weekends, comme des parents divorcés… maintenant t’as la preuve que le mariage sert à rien. On a au moins aucune obligation de divorce… Je me lève du banc et attrape Puppy par son collier. Vient mon beau. Je m’éloigne d’Angel avec le chien. Je jouerai mon rôle de père t’inquiètes pas, je te verserai une pension pour le petit comme un père peu absent doit le faire. Je me frotte les yeux avec ma main. Je suis fatigué, je dois dormir un peu… et même si tu n’aimes pas que je risque ma vie, on est plus ensemble, alors te mêle plus de ma vie. Je suis enfin libre sur ce coté là. J’ai tout fait pour toi, sauf t’épouser et tu n’as jamais rien vu de mon attention… Je lâche le collier de Puppy et le voilà à retourner auprès d’Angel. Je soupire, triste en dedans de moi du comportement de mon chien. Espèce de lâche… Je regarde enfin Angel dans les yeux, mon regard fatigué et triste par tous ses évènements. Je crois qu’il te préfère à moi, tu peux le garder. Je me retourne et va me recoucher dans la salle de repos.

_________________

Il est ou le bonheur ?

J'ai fais l'amour, j'ai fait la manche. J'attendais d'être heureux. J'ai fait le con c'est vrai, j'ai fait la fête, je croyais être heureux. Un dimanche au soir dans la flotte, comme un con dans son bain, mais essayant de le noyer comme il flotte, ce pu**n de chagrin... Il est où le bonheur? 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Angel J. Kennedy
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mes messages : 64
► Mon collier d'hibiscus : 1981
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : institutrice en maternelle
le petit mot doux de Angel J. Kennedy qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 15:47 ► réponds-lui !

Angel écoutait l’homme qu’elle aimait plus que tout au monde, il n’avait pas tort. Le bébé arrivait au moment. Comme si elle avait fait exprès de tomber enceinte et de ne pas s’en prendre compte. Les larmes coulaient le long de ses yeux. Elle était au moins sûre qu’il serait là pour leur enfant, elle savait qu’il avait le sens des responsabilités. Elle baissa les yeux quand il parlait du mariage et lui avoua : « Oui comme toujours, tu as raison… J’ai été trop stupide de ne pas te croire… ». Il allait s’en aller comme ça, sans même un geste pour leur enfant, il avait, c’était un geste tellement intime et il n’avait plus d’intimités depuis bien trop longtemps. Il lui parlait de pension pour l’enfant, alors qu’il n’était pas encore né. Elle avait peur qu’il ne soit pas réellement là pour elle dans les mois à venir. Il était vraiment fatigué, elle s’en voulait, car c’était sans doute sa faute. Elle lui sourit doucement : « Va te reposer, je n’ai jamais que je n’aimais pas ton métier. J’ai juste peur, car tu risques ta vie pour sauver des vies et j’ai peur… ». Elle se souvenait des moments où il avait travaillé toute la nuit et qu’il lui avait préparé des petits-déjeuners au lit. Elle trouvait ça normal par le passé. Mais finalement, elle n’avait jamais fait attention comme il l’aimait et il tenait à elle. Il avait à nouveau lâché le collier de Puppy qui allait encore vers le ventre d’Angie. Il le reniflait et il le léchait, elle était mal à l’aise de cette situation. Quand Eden partit, elle sentit son cœur se briser encore une fois. Elle était sur le point de partir. Puppy lui fit comprendre qu’elle devait aller dans la caserne, elle le suit, car elle venait lui monter qu’elle était prête à faire des efforts pour leur enfant. Le boxer grattait la porte de la salle repos. Elle entra dans la pièce avec prudence, elle l’observait de loin pour le moment. Elle n’osait pas le déranger, elle se demandait ce que Puppy avait en tête, sur ce point elle était d’accord avec Eden. Elle tenait toujours Nala qui était de plus en plus agitée, elle décida la poser pour qu’elle puisse se calmer un peu. Elle était en train de dépasser toutes ses peurs en une journée pour l’homme qu’elle aimait sans s’en prendre compte. Elle s’approcha lentement vers son lit de fortune. Nala sauta sur le lit et elle commença à lécher Eden, Angie la récupéra et la gronda en silence. Elle caressa l’épaule d’Eden, elle pensait qu’il dormait à point fermés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Eden S. Hunt
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

► Mon pseudo : DacinaMoe
► Mes messages : 46
► Mon collier d'hibiscus : 1782
► Ma date d'inscription : 31/07/2018
► Mon métier : Pompier
le petit mot doux de Eden S. Hunt qui boit son thé le Jeu 2 Aoû - 18:02 ► réponds-lui !


Je m’étais assoupie rapidement une fois sur le lit de camp, fatigué, épuisé. J’avais ce sommeil agité depuis notre séparation. Je ne faisais qu’à ma tête, parce que je le voulais, car je n’avais pas mérité tout ce que j’avais subi en ces presque 20 ans de vie de couple. Et la voilà à m’annoncer qu’elle est enceinte. Je ne saurai jamais la vérité à savoir si elle avait dit vrai, pour le moment où elle là su. Elle est quand même à presque 5 mois, elle a du etre a 3 mois quand j’ai rompu à mon tour. Elle s’était surement dit que jamais je ne ferai ça, mais il y a toujours une première fois à tout, et là j’en ai eu assez.

J’entendis gratter à la porte, ça devait être Puppy et puis, la porte s’ouvrir et un chien me lécher le visage, ce n’étais pas Puppy, surement Nala. Je sentis ensuite une main sur mon épaule. J’ouvre les yeux et je m’assois sur le lit. Tu es encore là… Par chance que ces 10 minutes de repos m’ont aidés un peu. Qu’est-ce que tu veux au juste? Je frotte ma nuque, mon cou était si tendu. Je soupire et Puppy vient s’asseoir à coté de moi sur le lit et me lécher le cou. Il sentait les tensions en ce moment, ce chien avait toujours été intelligent et là il voyait que tout était si différent depuis 9 ans, depuis son arrivé dans la famille. Je regarde Angel. Assied-toi, tu ne dois pas resté debout. Je tapote la place à mes cotés sur le lit. Mes cheveux étaient tout ébourifés.


_________________

Il est ou le bonheur ?

J'ai fais l'amour, j'ai fait la manche. J'attendais d'être heureux. J'ai fait le con c'est vrai, j'ai fait la fête, je croyais être heureux. Un dimanche au soir dans la flotte, comme un con dans son bain, mais essayant de le noyer comme il flotte, ce pu**n de chagrin... Il est où le bonheur? 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
You light my morning sky with burning love
le petit mot doux de Contenu sponsorisé qui boit son thé le ► réponds-lui !

Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Jour 6 : Notre amour était impossible...
» Parce que l'amour finit mal, en général...
» Les instruments de musique de notre époque
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» "Inscrivons notre région pour la 11ème édition"