...
 
ZOE&LIBRE - c'est un pokémon qui m'a pincé le pied !

Partagez | .
avatar
Zoé-La I. Thorne
You light my morning sky with burning love
Voir le profil de l'utilisateur

Est née à Honolulu et fut abandonnée à la naissance pour être adopté aussitôt. ▬ était une bonne surfeuse mais ne surfe plus depuis qu'elle fut attaquée par un requin qui a tué sa meilleure amie. ▬ Est diabétique avec indépendance à l'insuline. ▬ a des jumeaux de 8 ans (Kahlan et Daniel). ▬ a vécue 8 ans à San Francisco. ▬ a peur des insectes et de l'orage. ▬ garde sa bague de fiançailles au cou 8 ans après la rupture. ▬ a été danseuse étoile et de hula. ▬ fait du cheval, du yoga et de la boxe ainsi que de la peinture. ▬ joue de la guitare, du piano et chante à ses heures perdues.
► Mon pseudo : ∇ UPTÔWN GIRL
► Mes messages : 133
► Mon collier d'hibiscus : 3189
► Ma date d'inscription : 23/06/2018
► Mon métier : Chrirugienne pédiatrique
◀ Please won't you help me ►The flames are reaching my body
◀ Please won't you help me ►
The flames are reaching my body
le petit mot doux de Zoé-La I. Thorne qui boit son thé le Dim 29 Juil - 23:45 ► réponds-lui !


ZOE&LIBRE - c'est un pokémon qui m'a pincé le pied !J’étais de retour. C’est assez impressionnant de se dire qu’après 8 ans loin de cette île, j’étais revenue. Une part de moi n’y croyait vraiment pas. Je ne voulais peut-être simplement pas y croire mais pourtant ? C’était bien le cas. J’avais fait les démarches nécessaires. Je n’étais pas là depuis un heure mais deux petites semaines. Le temps passait vite. Je n’avais même pas encore reçue tous les cartons. San Francisco me manquait déjà, un peu, beaucoup… mais l’idée d’être entourée d’eau me pétrifiait tellement. Depuis l’accident, je n’avais plus jamais été dans l’océan. C’était assez facile avant, j’habitais loin de l’eau mais maintenant ? Je suis au bord de l’eau. Je peux entendre les vagues au petit matin. Je me sens même forcée d’aller sortir les chiens pour qu’ils se baladent. Ils sont 5… lâchés sur la plage. Un labrador, deux chihuahuas, un akita et un saint-bernard. Si seulement je n’avais que 5 chiens mais pourtant le but n’est pas de présenter mes toutous à la seconde actuelle mais juste de les laisser courir partout. J’étais simplement assise dans le sable. Le regard en direction de ces vagues. Surfer me manque ? Peut-être. Je n’en savais rien. En huit années, je n’avais jamais laissée la réflexion aboutir. Jamais. Je m’en étais éloignée. J’avais éteinte les pensées. Est-ce qu’elle me manquait ? Oui. Depuis que ma meilleure amie fut tuée par un requin, je ne savais plus vraiment comment retourner dans l’eau. Cela aurait été simple si je n’avais pas été présente. J’avais survécu, je ne savais pas comment mais j’avais survécu. Difficilement. Sûrement. Un peu beaucoup trop. Je n’en savais rien. Qu’importe. J’avais juste le regard vide. Des pensés. Un chien qui venait me lécher la joue. Cela semble tellement normal. Puis un autre qui ramène la balle. J’étais trop pensive que pour lui renvoyer. Du coup, il faisait son grincement de tristesse. Je baissais le regard vers lui en souriant. C’était Jake, le labrador. Akita était le lécheur nommé Stuart. Nous avions Barry dans le fond. Les chihuahuas quant à eux étaient les chiens de mes enfants et je n’ai pas encore le prénom à l’heure où j’écris ce rp donc excusez-moi du passage hors-jeux qui n’a rien à faire là-dedans. Je lançais alors la balle en direction du bord de plage tandis que je tournais mon regard vers Jake en riant doucement. « J’aime bien les bisous mais tu pues du bec, poussin ! », lui disais-je alors que je me relevais. Posant mon regard vers le soleil qui soudainement m’aveuglait. Je grimaçais. Regrettant d’être sur la plage. La musique des vagues faisaient battre mon cœur. Peur ou amour ? Telle est la question. Si j’en avais au moins la réponse. Je rappelais alors Stuart qui vagabondait un peu trop loin. Continuant alors de marcher, suivie des cinq chiens. J’inspirais doucement, pieds nus. Je pouvais profiter de la sensation qui m’avait manquée. Les grains de sables entre les oreilles. Il n’était que 7 heures du matin. Le soleil était là mais il était froid. Il venait seulement de se réveiller d’un profond sommeil. Les enfants dormaient encore. Sûrement. Ils dorment beaucoup. Et puis ma sœur était là pour s’en occuper pendant notre emménagement. Enfin presque. Et puis CRAQUE. Non, ce n’était pas un Pokémon mais un crabe qui me pinçait simplement le pied. PARFAIT. MERVEILLEUX. C’est encore mieux que de tomber dans un nid d’Ananas. Je sursautais sur place avant de simplement galoper… comme s’il allait me suivre. Je courrais. Sans regarder devant moi et BOUM. Bon là, ce n’est pas un crabe mais un être humain que je bousculais simplement. IDIOTE.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» le québec libre!!!
» Pokédex ou:le débarqué
» Base de Torcy - nage en eau libre
» [MOC] Coup de coeur:Moc Bionicle Pokémon
» Libre navigation avec la Savoie [abrogé]